Groupe minoritaire : Ensemble à Marcilly

Article paru dans le bulletin municipal de Mars 2022

Dans le cade de la préparation du budget 2022, nous avons formulé quelques propositions qui s’inscrivent dans une perspective d’aménagement durable. Nous regrettons qu’aucune d’entre elles n’ait été prise en compte : c’est pourquoi nous nous sommes abstenus lors du vote du budget général.

Quelles étaient-elles ?

Pour engager la transition énergétique, réduire la consommation d’énergie et contribuer à l’autonomie énergétique :

  • Etablir un diagnostic énergétique des bâtiments publics,
  • A l’instar d’autres collectivités, installer des panneaux solaires sur la salle Chantaloup, et/ou une ombrière sur le parking, installation qui pourrait être réalisée dans le cadre d’un projet citoyen.

Pour intégrer le principe de la “nature en ville” et tendre vers un éco-territoire :

  • Planter des arbres fruitiers sur les chemins communaux et les espaces verts, apports naturels au cadre de vie et vecteurs de lien social,
  • Organiser une journée citoyenne pour les planter.

Pour faire de la commune un lieu d’éducation “citoyenne” :

  • Organiser des formations (à la sécurité incendie des habitations) et des sensibilisations (aux économies d’énergie, à la sobriété numérique).

Toutes ces propositions, en cohérence avec les objectifs exprimés dans le PADD en cours de finalisation, ne visent qu’à améliorer le mieux vivre à Marcilly-en-Villette.

La mobilité reste une préoccupation majeure dans nos territoires ruraux. La Communauté de Communes étant devenue au 1er janvier « Autorité Organisatrice des Mobilités », quelle collectivité réalisera les liaisons douces qui assureront une connexion sécurisée pour les piétons et cyclistes entre le centre-bourg et les hameaux ? la Commune ou la Communauté de Communes ?

Pour dialoguer avec nous ensemblemarcilly.canalblog.com

 

Article paru dans le bulletin municipal de Novembre 2021

La commune est notre cadre de vie quotidien. C’est pourquoi nous la voulons tous encore plus agréable, encore plus accueillante. C’est le sens des propositions et actions des élus de la liste « Ensemble à Marcilly ».

Vivre à la campagne, c’est vivre au milieu de la nature, une nature dans laquelle les arbres ont un rôle privilégié et doivent avoir une place plus grande.

Des arbres meurent de vieillesse, de maladie ou sous l’effet du réchauffement de la planète et en fin de vie deviennent dangereux :  il convient donc de les remplacer par des essences plus adaptées au climat. Mais les arbres ne sont pas seulement des puits de carbone et des réservoirs de biodiversité, ils participent à la beauté du paysage et apportent ombre et fraîcheur.

C’est pourquoi il faut développer la végétalisation de la commune. Aussi ne pourrait-on pas planter des arbres le long des chemins communaux pour y rendre la circulation des piétons et vélos plus agréable ?

Le réagencement de l’espace du Bourillon permettra de le rendre plus attrayant pour les habitants.  Et si cet espace se prolongeait par une « voie verte » jusqu’à la route de Ménestreau ?

Le réaménagement prévu du centre-bourg devrait y rendre plus sécurisés les déplacements des piétons et cyclistes avec en perspective une piste cyclable qui joindrait le centre-bourg à l’étang. On peut y voir la première étape d’un raccordement des hameaux au centre-bourg : sécuriser les déplacements pour faciliter la circulation douce sur l’ensemble de la commune doit être une préoccupation forte.

Le futur de notre cadre de vie quotidien se dessine dans le PLUI. Aussi il nous semble nécessaire qu’en complément de l’exposition en Mairie, une réunion publique ait lieu à Marcilly pour partager les orientations d’aménagement du territoire.