Le village

Un peu d'histoire

Accueil / Le village / Marcilly se raconte...
L'ethymologie de Marcilly-en-Villette tire son origine du nom d'une propriété gallo-romaine, en l'occurence Marcilacum qui désigne un lieu habité par Marcellus, nom de personne très répandu alors. A l'époque mérovingienne on y frappait monnaie.

Au  XIXe siècle  l'activité agro-artisanale  y était particulièrement développée.
On comptait alors six ateliers de sabotiers,
six moulins à eau, sept moulins à vent et
trois tuileries-briqueteries dont
une est toujours visible à Pont-Long (route qui mène à Ménestreau).

La Fontaine Saint Blaise

Située dans la rue portant son nom et dédiée à Saint Blaise, son eau était sensée guérir les maux de gorge, la «passion» du cou, de la nuque et autres écrouelles. La fontaine abrite  une source peu abondante, recouverte d’une petite construction en brique avec une porte-grille surmontée d’une niche d’où la statuette du saint a disparu. Son eau n’étant pas calcaire, l’infirmière du village l’utilisait pour faire bouillir ses seringues en verre.

Les fusillés du Cerf-Bois

Au cours de la deuxième Guerre Mondiale, la commune de Marcilly-en-Villette vécut l'un des drames de l'histoire de la Résistance en Sologne. Le 10 juin 1944, douze étudiants parisiens furent exécutés par les nazis dans une clairière du Cerf-Bois. Un monument de granit en Croix de Lorraine est érigé en bordure de la route de Vienne-en-Val, face à l'entrée du château du Cerf-Bois. Un autre monument dans la clairière garde la mémoire de cette tragédie. Chaque année, la commune, qui est propriétaire du site, leur rend un hommage solennel.

 

Le livre sur Marcilly-en-Villette est en vente à la mairie

au prix de 21€

 

 

RECHERCHER

Mairie

62, place de l’église
BP 40016
45240 Marcilly-en-Villette
Tél.: 02 38 76 10 19
Fax : 02 38 76 17 52
marcillyenvillette@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture

Du mardi au vendredi
8h30-12h et 13h30-18h
Le samedi 8h30-12h
Fermé le lundi

Horaires d'été
du 16 juillet au 23 août
fermeture le soir à 17h